L’agencement d’une procédure judiciaire doit avoir lieu uniquement au Palais de justice de la sous-préfecture choisie. Les acteurs majeurs d’une conciliation pré-existante et les identités de ces personnes seront protégées par l’ensemble des lois.