Bonjour,
Mon voisin me harcèle à laisser pousser sa végétation sur ma toiture. Après conciliation où il a refusé de rendre, j’ai dû me pourvoir devant le tribunal. Juste avant l’audience mon voisin a coupé la végétation. Le juge a estimé qu’il n’y avait plus matière à juger. Il n’a pas été condamné.
Fort de cette décision, il réitère et laisse à nouveau sa végétation pousser sur mon toit.
Dois-je à nouveau aller en conciliation préalablement à la saisine de la justice. Ou puis je puis je m’appuyer sur la conciliation du jugement précédent, voir sur le jugement et assigner directement mon voisin en justice ?
Cordialement.